21 C – La Langocha – Graphicha

C’est certainement la partie la plus fascinante de Parapluycha: une véritable écriture imaginée par André Mimiague qui est le seul aujourd’hui à l’écrire, à la faire évoluer et à la pérenniser grâce à des méthodes explicatives, une grammaire  et un dictionnaire.

imagetexteblogRECAD.500

 

La langocha se compose de caractères appelés colégrams et dont le « dessin » emprunte essentiellement à la graphie norvégienne,  à l’art M’Buti des Pygmées,  à la calligraphie chinoise et à l’art moderne (Klee, Miro, Kandinsky…)


page écritureblog

Il existe trois sortes de colégrams :
- des phonogrammes (signes traduisant des sons )
-  des idéogrammes (signes illustrant des concepts, des idées). Parmi eux, existent des idéogrammes intraduisibles, ( signes illustrant des concepts spécifiques de Parapluycha) comme la « bourinette ».
- des index ou exposants ( à placer près des colégrams).  Certains sont destinés à nuancer ou renforcer le sens, d’autres à changer le substantif en verbe ou à préciser le temps du verbe…), chaque colégram se complexifiant par agglutination, fusion et oxymores…

Exemples d’idéogrammes :
5 mots500
De gauche à droite : OBJET – JOUR – PIERRE – ABSTRACTION – INFORMATION

Exemples d’index :

4 EXPOSANTSblog premier
La bunule (mini-bulle ou micro-lune) connote un contenu mental ou onirique - Le colibri évoque le charme de ce qui est petit ou furtif – A la tilde est liée une notion d’approximation - La koki est le va et vient, le flux et le reflux de la mer, le maelström.

Exemples d’idéogrammes indexés :

exempleeblogexemplecblog
Objet + approximation -> »bidule ».       Jour + furtif-> point du jour.
exemple ablogexempledblog
Information + approximation -> Rumeur   Pierre + rêve -> Pierre de rêve

exemplebblog

Abstraction + mental+ maelstrom -> peinture abstraite tourmentée (genre Pollock )

Les exemples ci-dessus ne permettront pas, bien évidemment,  de devenir un lecteur éclairé  de la langocha, mais peut-être de saisir partiellement les trouvailles graphiques, le côté sérieux et ludique à la fois,  l’état d’esprit sous-jacent, et la portée poético-philosophique, les catégories du réel, du fantasmatique, de la raison et du non sens étant interchangeables.
Un bon exemple est à  trouver dans la Bourinette, colégram spécifique de Parapluycha et qui véhicule les bavardages ambiants, les découpages de la vie et du monde par le lexique dominant  et dont il est impérarif de se jouer pour ne pas en être le misérable jouet.

bourinette blog

Renvoi vers mon site : www.danielle-chevalier.fr