35 – De beaux échanges

 

Février 2017

Lors d’un voyage-repérages pour une future exposition à Calatayud , je profite du temps libre pour visiter le  musée municipal qui présente des restes de son riche passé : celui de l’ancienne Bilbilis  romaine.
A l’étage,  une exposition temporaire très étonnante et réussie.  Intitulée « Monde parallèles 3 », elle témoigne d’une démarche généralement peu valorisée et – encore moins- présentée dans ce type de lieu : le travail plastique des pensionnaires « minusvalidos » du centre  Amibil .


6668b500

C’est un parcours passionnant, à échelle humaine, affectif et  poétique des monuments remarquables de la ville ou de certains de ses éléments architecturaux.  De beaux partis pris  et trouvailles et une grande maitrise des techniques  même si  l’investissement du personnel d’encadrement est évident.

 

architissu500

Dessins500

auteurs et oeuvres500

Mars 2017

Déroulement de mon exposition « Cuidar » à l’Aula San  Benito . Elle se compose de trois espaces liés  consacrés à la naissance et à la mort, à la douceur et à la violence, à la beauté et au chaos,  par le biais , entre autres, de nids et d’oeufs de la série des Tyranoptères. cf. mon site :
https://danielle-chevalier.fr/tyranopteres/

Avril 2017

Retour à Calatayud pour le décrochage de  mon exposition. Un petit cadeau « précieux » m’attend : une boîte d’oeufs au contenu émouvant : des « oeufs » découpés dans du carton . Sur chacun des remarques, des signatures, des remerciements, des dessins réalisés par les résidents  d’ Amibil et qui témoignent  de leur passage, de leur regard, de leur   émotion, de leur inspiration.


boite fermée500

boite d'oeufs500

Sans le savoir de part et d’autre, chacun a  offert son travail à l’autre.
Leurs goûts vont surtout vers mes « nids-oeufs » et les ruines de Belchite.

Alors je choisis celui de mes nids que j’ai toujours préféré et le leur fais parvenir avec une lettre  évoquant ma visite en février à leur exposition « Mondes Parallèles »

10-ceaucescu-500

Mai 2017

Quelque temps plus tard je reçois en remerciements, et jointe à la lettre du directeur, une des créations de leur exposition . Elle est de José Antonio Morte Norvíon.

 

 

6668b500